eINFO logo

Au sujet d'eINFO

Au sujet d'eINFO

En 1970, Pierre Trudeau était premier ministre, le pantalon à pattes d'éléphant et le disco régnaient et le nombre d'étudiantes et d'étudiants à plein temps dans les programmes de premier cycle en Ontario s'élevait à environ 106 000. C'est à cette époque et dans un tel contexte social que le magazine INFO vit le jour il y a de cela quarante ans.

De nos jours, le contexte est fort différent : ainsi, en 2008, plus de 320 000 étudiantes et étudiants étaient inscrits à des études de premier cycle à plein temps.

Évolution du magazine INFO
INFO a tout d'abord vu le jour sous l'appellation « Counsellor Guidelines », une publication s'apparentant à un bulletin d'information qui se voulait une compilation centralisée et non partisane des exigences d'admission des universités de l'Ontario. Elle fut renommée INFO en 1973, mais demeurait principalement une ressource destinée aux conseillers et conseillères en orientation des écoles. Tous les ans, le magazine était préparé et distribué à tour de rôle par une université différente sur une base volontaire.

Au début des années quatre-vingt-dix, à la demande du Conseil des universités de l'Ontario (COU) et de l'Association des registraires des universités de l'Ontario (OURA), le Centre de demande d'admission aux universités de l'Ontario (OUAC) accepta de prêter son appui à la production et à la distribution d'INFO. Dès 1992-1993, le contenu du magazine avait pris une ampleur telle que le Centre mit sur pied une nouvelle politique selon laquelle des exemplaires de la publication seraient remis à tous les finissants du niveau secondaire. Parallèlement, l'on créa le comité de rédaction d'INFO (IEB), dont le but était de donner une orientation au développement du magazine et d'en déterminer le contenu. L'IEB est formé de représentants de toutes les parties desservies par le magazine INFO, y compris l'Association des conseillers en orientation de l'Ontario (OSCA), l'Ontario Universities' Council on Admissions (OUCA), le General Committee on Secondary School Liaison (GCSSL), le COU, l'OURA et le Centre.

C'est à partir de 1999 que le Centre a commencé à assumer l'entière responsabilité de la production du magazine INFO; grâce à une collaboration plus étroite avec l'IEB, il a pris la relève des universités quant aux travaux de coordination et de rédaction de la publication. Ce changement a permis la mise sur pied d'un système davantage centralisé et efficace de collecte d'information destinée à la publication, système qui est d'ailleurs toujours en place. Bien que les décisions quant au contenu et au format d'INFO relèvent de l'IEB, le Centre se charge de compiler l'information provenant des universités ontariennes et de proposer une voix unique visant à représenter équitablement toutes les universités de la province.

Au cours de son existence, le magazine INFO a évolué, connaissant de nombreux changements et prenant des formes différentes; dans sa forme actuelle en ligne, il demeure encore et toujours une source d'information fiable pour les candidates et les candidats qui font demande aux universités de l'Ontario.

Prochaine étape : eINFO
En février 2002, il a été décidé par l'OURA de transformer le magazine INFO en un outil primordialement électronique d'ici à 2008. En réponse à cette exigence, le IEB mit sur pied une commission d'une durée d'un an dont l'objectif était de se pencher sur la transition d'une version papier à une version électronique d'INFO.

Il fut établi par cette commission que la mise en œuvre d'une version en ligne d'INFO serait bénéfique pour plusieurs raisons : tout d'abord, elle permettrait aux candidates et aux candidats de tous âges et niveaux de scolarité d'accéder à une telle ressource, objectif impossible à atteindre avec un magazine imprimé. Ensuite, elle permettrait de faire la collecte de renseignements plus exacts auprès des universités, puisque nombre de départements auraient ainsi l'occasion d'accéder à l'information et de la mettre à jour sur une base régulière. Il arrive souvent qu'un document imprimé ne soit déjà plus à jour au moment de sa publication; en revanche, une ressource en ligne a l'avantage de pouvoir être constamment mise à jour. Enfin, une version en ligne d'INFO aurait l'avantage de permettre l'intégration de ses renseignements à ceux du système de demande en ligne du Centre, ce qui donnerait accès aux candidates et aux candidats, aux enseignantes et aux enseignants et aux parents à une information uniforme, et ce, du début à la fin du processus d'admission.

Ainsi, l'on procéda peu après à la création d'un plan de projet, histoire de guider le développement du site eINFO. Tout au long de la durée du plan soit quatre ans l'IEB, par l'entremise du Centre, a entrepris de mener une consultation exhaustive auprès des élèves et des conseillères et des conseillers en orientation du secondaire, par l'entremise de sondages et de groupes de discussion. La rétroaction ainsi obtenue a directement influé sur la conception et la fonction d'eINFO, dont l'entrée en fonction a eu lieu en décembre 2005. Par la suite, une nouvelle version a vu le jour en septembre 2006, laquelle comprenait des outils de recherche additionnels et des mises à jour. La première de ces versions d'eINFO comprenait une plate-forme permettant de faire l'essai du site et d'en parfaire les fonctions.

eINFO a fait l'objet, pour l'automne 2007, d'une conception entièrement revue et améliorée, et ce, tant au chapitre de sa présentation que de ses fonctions. Cette transformation a fait évoluer eINFO en une ressource Web sans pareille qui rend la tâche de trouver et de comparer l'information des universités des plus simples et rapides. La nouvelle interface d'eINFO comprend des outils visant à faciliter et à personnaliser davantage les recherches. Ainsi, l'utilisateur peut désormais sauvegarder ses recherches; sélectionner, aux fins de comparaison, des programmes de diverses universités; personnaliser des tableaux de données et les imprimer; faire des recherches sur ses options d'aide financière au moyen de critères très précis; et trouver facilement des renseignements additionnels utiles sur les programmes et les universités.

eINFO propose un site Web convivial et constamment mis à jour, de loin supérieur à la version papier au chapitre de l'exactitude des renseignements et de l'efficacité, donnant ainsi aux candidates et aux candidats de meilleurs outils leur permettant de faire des choix éclairés quant à leur formation postsecondaire.

Un bulletin d'information complémentaire est distribué aux finissants du secondaire de l'Ontario, et sert de guide au site eINFO et au processus de recherche. Le bulletin d'information aiguille les élèves, les parents et les conseillères et les conseillers vers les importantes ressources et mises à jour disponibles dans le site eINFO; il donne un aperçu des questions essentielles auxquelles sont confrontés les élèves alors qu'ils parcourent eINFO, en vue de la préparation de leur demande d'admission à l'université. Élèves et conseillères et conseillers peuvent ainsi se servir du bulletin d'information comme point de départ du processus de recherche.

eINFO et les autres sources d'information
eINFO fournit des renseignements, aux fins de comparaison, sur les universités : préalables, inscriptions, places en résidence, codes de cours, etc. Grâce à cette information, les élèves peuvent ainsi amorcer le processus de sélection de l'université et du programme qui répond le mieux à leurs besoins. Toutefois, il est clair que l'information contenue dans eINFO ne constitue nullement « le dernier mot » en matière d'admission aux universités, de plus amples recherches et la collecte de données supplémentaires peuvent s'avérer très importantes. Données universitaires communes de l'Ontario (CUDO) constitue l'une des sources importantes d'information de format commun. CUDO fournit des renseignements détaillés sur les universités de l'Ontario, y compris les droits d'inscription, le nombre de professeurs, la grandeur des classes, les activités offertes sur les campus, ainsi que les taux de diplomation et d'emploi par programme. En utilisant eINFO et CUDO de pair avec les renseignements obtenus par l'entremise de la Tournée universitaire (UIP), de la Foire des universités de l'Ontario (OUF) et des publications et sites Web des universités, élèves, parents, enseignantes et enseignants profitent ainsi d'outils efficaces de recherche sur les universités ontariennes et leurs programmes. L'on conseille également aux candidates et candidats éventuels de profiter des visites de campus et des journées « portes ouvertes » organisées sur une base régulière; elles et ils trouveront toute l'information relative à ces importants événements dans les publications et les sites Web des universités.

Une fois le processus de recherche terminé, l'étape suivante consiste à faire demande via internet au moyen du système de demande d'admission en ligne accessible  au http://centre.ouac.on.ca/ouac-101/. Le système de demande d'admission 101 permet aux candidates et aux candidats de parcourir l'information relative à des programmes spécifiques avant d'y faire demande, et a sélectionné les domaines d'intérêt de leur choix. Une fois la demande soumise, la fonction « Révisez et modifiez votre demande » permet aux candidates et aux candidats de réviser leur demande et de répondre aux offres d'admission des universités.

L'avenir d'eINFO
INFO a, certes, bien évolué au cours des quarante dernières années passant d'un bulletin destiné aux conseillères  et aux conseillers en orientation à un guide s'adressant aux élèves mais tout indique qu'il évoluera encore davantage dans sa forme électronique. Ainsi, au fur et à mesure qu'évolueront les programmes universitaires, et au fur et à mesure que changeront les besoins des élèves, des parents et des conseillères et des conseillers, eINFO saura s'adapter afin de mieux desservir sa clientèle. L'IEB continuera d'effectuer des sondages et de mettre sur pied des groupes de discussion afin d'améliorer la fonction et la présentation d'eINFO, et afin de regorger des renseignements les plus aptes à aider les élèves à faire la transition sans heurt vers une éducation postsecondaire en Ontario.